Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/1822/5471

TitleLe statut de la pulsion dans la sémiotique narrative morphodynamique
Author(s)Álvares, Cristina
Issue date2005
PublisherWalter de Gruyter GmbH
Citation“Semiotica”. ISSN 0037-1998. 157:1/4 (2005) 431-451.
Abstract(s)L’article examine la question des racines pulsionnelles du narratif en analysant le statut et la fonction du concept métapyschologique de pulsion dans les thèses sémiotiques de Jean Petitot. L’article commence par montrer que les textes freudiens fournissent de quoi bâtir l’idée d’une morphogenèse du sens à partir d’un substrat libidinal (circuit de la pulsion comme condition minimale du sens, fantasme comme schème narratif canonique). Bien qu’une telle idée exige l’économie de la lecture lacanienne de Freud, Petitot a recours à Lacan pour l’élaboration de certaines thèses fondamentales de la refondation naturaliste de la sémiotique greimassienne, notamment celle de l’introduction de la pulsion au niveau de la sémantique profonde. Il détache ensuite les éléments qui font de la critique que Petitot adresse au structuralisme lacanien en 1981 un préliminaire à la refondation morphodynamique de la sémiotique, accomplie dans Morphogenèse du sens (1985) et Physique du sens (1992): le projet de schématiser (au sens kantien) topologiquement la structure pour libérer le structuralisme du carcan formaliste et logiciste, responsable des impasses épistémologiques des sciences du symbolique (psychanalyse, sémiotique), est solidaire d’une réinterprétation bio-anthropologique et naturaliste de la métapsychologie freudienne, dans laquelle l’inconscient est perçu omme le relais chez l’être parlant des grandes régulations animales. Après avoir expliqué comment Petitot réconcilie le structuralisme lacanien (schématisé) avec une métapsychologie naturaliste en présentant Lacan comme un précurseur du tournant morphodynamique, l’article se centre sur la redéfinition de pulsion et de libido que Petitot propose en combinant Thom et Lacan: la pulsion est prégnance biologique que le langage a fait éclater et a réduit à des formes résiduelles. La pulsion n’est pas instinct mais elle est substance. L’introduction de la pulsion au niveau de la sémantique profonde comme prégnance sémique en fait la substance du sens, c’est-à-dire le substrat à partir duquel la narrativité donne forme actantielle aux racines métapsychologiques de l’imaginaire. Ces racines sont des universaux de l’imaginaire, des archétypes au sens junguien. L’article expose les avantages théoriques de la notion de prégnance sémique, qui découlent de la distinction, déniée chez Greimas, entre sémantique profonde et sémantique de surface. Mais il cerne également l’antinomie qui réside dans la notion de prégnance sémique ainsi que dans celle, qui prolonge la première, d’imaginaire comme chair. En effet, l’archétype est une formation non seulement substantielle mais aussi instinctuelle et la paire d’adjectifs pulsionnel et thymique, qui qualifient l’imaginaire, constitue une opposition de termes mutuellement exclusifs: le thymique suppose une complémentarité entre les deux unités qui sont le corps (organisme) et le monde (milieu) alors que le pulsionnel entraîne la rupture de l’unité et de la complémentarité et leur substitue la multiplicité et la fragmentation propres aux zones érogènes. Après avoir expliqué que le thymique escamote ce qui constitue le noyau même de la psychanalyse, la nature sexuelle de l’inconscient, l’article décrit la stratégie de Petitot pour écarter la menace de l’illusion archaïque que le thymique jette sur la sémiotique morphodynamique. Là encore, il a recours à Lacan et à une perception de la pulsion qui retrouve son côté subversif et moderne.
TypeArticle
URIhttp://hdl.handle.net/1822/5471
ISSN0037-1998
1613-3692
Peer-Reviewedyes
AccessRestricted access (UMinho)
Appears in Collections:CEHUM - Artigos publicados em revistas

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
semiotica.pdf
  Restricted access
120,93 kBAdobe PDFView/Open

Partilhe no FacebookPartilhe no TwitterPartilhe no DeliciousPartilhe no LinkedInPartilhe no DiggAdicionar ao Google BookmarksPartilhe no MySpacePartilhe no Orkut
Exporte no formato BibTex mendeley Exporte no formato Endnote Adicione ao seu ORCID